Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Maxwell de Mighty Maxwell (ex: 2 Guys 1 TV) et Horns Up.

7 Mars 2020

Huitième entretien ! Maxwell, tête pensante de la chaine youtube Mighty Maxwell (anciennement 2 Guys 1 TV) et co-créateur du webzine métal Horns Up, nous livre ses expériences de lives.

Merci d'avoir accepté mon invitation Maxwell. Alors, combien de fais tu de concerts par an ?

Pas de soucis ! Maintenant cela a énormément changé. Quand j'avais entre 18 et 20 ans, j'en faisais un par semaine, maintenant quand j'en fais 5 par an c'est bien, sans compter les festivals parce que tu y vois plusieurs concerts. Je sélectionne beaucoup plus. 

Tu calques ton choix, sur tes préférences, ce que tu n'as pas vu ?

J'estime avoir fait le tour des groupes que je voulais voir. Ils restaient quelques légendes que je voulais voir dont Coven faisait partie. Je suis un gros fan , je les ai vus au Roadburn à la reformation en 2017 et c'était une énorme déception. Juste après, ils avaient fait le Fall Of Summer, encore déçu. Le groupe n'était pas en place, cela chantait faux par moment, le peu de scénographie qu'il y avait c'était kitsch et ridicule. J'imagine que c'était un peu le tour de chauffe, car cela faisait genre 40 ans qu'ils n'avaient pas joués. C'était un nouveau line-up puisqu'il ne restait que la chanteuse. Cela arrive souvent avec les légendes, Judas Priest et Scorpions notamment, je les ai vus au Hellfest et j'ai trouvé cela décevant. 

Concert de reformation de Coven au Roadburn en 2017

Il y a des vieux groupes légendaires à chaque fois que je vais les voir sur scène, 90 % du temps c'est décevant. Quand tu n'as plus la petite verve de ta jeunesse ce qui fais que sur scène tu défonces tout, c'est compliqué, mais cela peut se comprendre. Il faut que les groupes se fassent de la thune, il y a un public qui est là pour eux, ils ne savent faire que du rock'n'roll, ce sont ces raisons-là qui les poussent à encore faire des concerts, mais d'un point de vue personnel je suis déçu. 

Après ce n'est pas tout le temps le cas, les groupes Omen et Fifh Angel par exemple, si tu vas dans l'underground du heavy métal il y a plein de vieux groupes qui se reforment et parfois c'est bien. Si tu regardes le Keep It True ( festival allemand spécialisé dans le heavy crée en 2003 qui a lieu en avril à Lauda-Konigshofen NDLR), 50 % de l'affiche ce sont des vieux de la vieille qui se reforment parce que la jeune génération allemande ou suédoise les écoute. Et cela reste improbable ! Heureusement que le public connait les paroles par coeur sinon cela serait ridicule mais ça reste chouette en live !

Dans l'ensemble, maintenant, je suis plus dans mes valeurs sûres. Cela peut m'arriver d'aller faire une découverte quand c'est un groupe intrigant, s'il y a un buzz ou si c'est aussi bon sur scène que sur album.

Quels sont tes premiers souvenirs de concerts ? D'un point de vue général ainsi que dans le métal ? 

Mon père est musicien donc j'ai vu des concerts de lui et de ses amis.

Le premier concert rock/métal c'était Pleymo à l'Olympic de Nantes ( ancienne salle nantaise NDLR) en 2004 sur la tournée Rock. Avec Vegastar en première partie. Je découvre le son saturé hyper fort, j'ai slammé, j'ai pogoté, je sautais de partout, j'étais super content et je connaissais les paroles du groupe par coeur donc c'était la fête ! 

J'ai une anecdote assez particulière de ce concert, il y avait des fans de glam et de hard à l'étage de la salle qui n'arrêtaient pas de crier des choses au groupe et je ne savais pas si c'était des insultes ou pas. D'ailleurs j'avais déjà compris, à l'époque, que les fans de hard n'aimait pas le néo métal et qu'il y avait des niches où ça se chiait dans les bottes, d'un côté comme de l'autre. Puis les mecs descendent dans la fosse et checkent le groupe et là je me suis dit que c'était bizarre.

Il se trouve que dans le lot il y avait un des gars avec qui j'ai sympathisé des années après. En fait les mecs étaient allés à la dédicace du groupe avant le concert pour se foutre de leurs gueules et en fait ils ont discuté musique ensemble, ils ont sympathisé puis le groupe les a invités au concert. Ils étaient en fait venus soutenir le groupe alors que je pensais qu'ils venaient juste pour jeter des tomates pourries. 

Deuxième gros concert marquant, c'est le Unholy Alliance avec Slayer/Slipknot avec Machine Head et Mastodon qui ouvraient. C'était en 2004 à Bercy, mon premier show à l'américaine ! Je suis arrivé devant Bercy, il y avait pleins de mecs bourrés avec de la bière partout et des kids qui faisaient du skate sur la descente de la salle. C'était l'époque de VS Webzine avec notamment les vieux thrasheux qui chient à la gueule des petits neo-métalleux. Il y avait du thrashtalk sur les forums, je me suis dit que cela allait être vachement dangereux et puis pas du tout ! Tous les groupes ont eu un son dégueulasse. Dans l'ensemble je suis sortis plutôt déçu même si c'était impressionnant. 

Unholy Alliance Part I

Quel est ton rapport au festival? Tu en as fait beaucoup, tu préfères ceux qui sont généralistes ou spécialisés ?

Globalement avec le temps, j'ai tendance à aller à des festivals à petite échelle parce que les gros festivals c'est épuisant. C'est agréable, pendant un festival, d'aller du camping à la scène sans marcher 20 kilomètres. 

Pour ma part, ce qui fait un festival, ce sont les gens avec qui tu y vas et l'ambiance globale. Je vais avoir autant de plaisir à aller au Hellfest qu'au Courts of Chaos (petit festival qui a lieu début mai à Plozévet en Bretagne NDLR) , au Brutal Assault qu'au Pyrenean Warrior Open Air.

Au niveau de l'affiche vu que j'écoute de tout, du mainstream à l'underground, je n'ai pas de préférence. Je peux autant prendre une tarte sur Code Orange, qui maintenant jouent sur de grosses scènes, que Midnight par exemple. 

J'ai beaucoup de souvenirs de festivals, il suffit de regarder dans les reports de 2 Guys 1 TV. L'une de mes premières baffe c'est le Metaldays quand ça s'appelait encore le Metalcamp à Tolmin en Slovénie. C'était la première fois qu'on couvrait un festival à l'étranger, on avait eu les accréditations. Il y avait mon cousin qui était là et cela faisait longtemps que je ne l'avais pas vu. La veille du départ, qui était à l'aéroport CDG, on s'est pris une énorme cuite à Paris et on a été à deux doigts de louper notre avion, c'était vraiment chaud. Il a fallu qu'on court à travers tout l'aéroport pour choper l'avion 5 minutes avant le décollage ! D'ailleurs je n'ai pas vu ni le décollage ni l'atterrissage ! Je me suis réveillé en Slovénie. La découverte du cadre paradisiaque du festival avec les rivières, c'était vraiment chouette ! Et puis à l'époque, il n'y avait pas autant de monde ni trop de français, après nos vidéos en ont attirés pas mal. 

Il y a des festivals que tu voudrais faire ?

Aux Etats-Unis, ils arrivent toujours à bien doser les genres et à avoir un bon éclectisme. En France, c'est un peu la foire à la saucisse, je trouve. 

J'aimerais bien aller au Japon pour voir comment se passe la scène underground là-bas, ils ont une super scène punk-hardcore et de métal extrême. Et il y a les deux premiers warm-up du Hellfest à Tokyo et Osaka, je pense que je vais y aller. 

Warm up du Hellfest au Japon

Le Maryland Deathfest me tenterait bien. Les festivals dans les enceintes naturelles m'attirent de plus en plus aussi.

Y a-t-il des concerts que tu as loupés, pour je ne sais quelle raison et que tu regrettes ? 

Certains festivals américains (Maryland/ Fire In The Mountains/ Pyscho Las Vegas) où tu sens une vraie direction artistique dans le choix de la programmation, quand je vois les affiches cela m'embête de ne pas être là-bas au moment venu. 

Je regrette de ne pas être aller voir Envy au Hellfest en 2019. Je les ai avais déjà vus là-bas en 2008 et j'avais fini en larmes tellement c'était intense et la prestation géniale. Je ne sais pas pourquoi je ne suis pas retourné et j'ai lu partout que c'était un concert hors normes. J'étais dégouté ! 

Cela m'arrive souvent de faire des rêves où je suis en festival, il y a un de mes groupes préférés qui joue, je cours pour les voir et au moment où j'arrive devant la scène, le set est fini (rires) ! 

As-tu déjà était impressionné par tout ce qui concerne la scénographie :  les projections, les lumières...? Aussi bien sur grosse scène qu'en club.

Ma première tarte visuelle, c'est Tool au zénith de Nantes en 2006 sur la tournée 10 000 Days. Hyper impressionnant avec un gros jeu de lumière. Tu avais l'impression d'être envahi par des extraterrestres ! Je ne suis pas un grand fan de ce groupe, mais leurs clips et tout leur aspect visuel sont incroyables.

Rammstein, je les ai vus 2 fois, j'écoute très peu sur album, mais si j'ai l'occasion d'y aller j'y vais. C'est eux qui exploite le mieux la pyrotechnie sur scène. Il y a un côté très théâtral à leur prestation et ils n'utilisent pas le feu pour le feu, il y a une mise en scène derrière. C'est un groupe de scène. La plupart de leurs chansons, ce sont des tubes accrocheurs. Slipknot à l'époque aussi, c'était impressionnant de voir les 9 gus sur scène. 

L'une des plus belles scénographie que j'ai vu est le concert de Cult Of Fire au Brutal Assault en 2015. C'était quand ils avaient monté la scène au coeur même de la forteresse exprès pour le groupe. J'avais pu monter tout en haut de la forteresse et m'asseoir pour avoir les pieds dans le vide avec en dessous le public et en face la scène. Il y avait de la pyrotechnie partout, un énorme brasier était allumé au-dessus. C'était assez dingue !

Cult Of Fire au Brutal Assault en 2015

Y a-t-il des groupes qui t'ont marqué par leurs énergies ?

Beaucoup dans le hardcore. Code Orange, anciennement Code Orange Kids, qui est un groupe très jeune qui viens de la scène hardcore. Il y a une férocité qui se dégage de leur jeu de scène. Ils sont hyper motivés, tu sens qu'ils ont la niaque et qu'ils veulent en découdre ! Ils te retournent la scène ! Ils chantent tous sur scène, le bassiste fait du karaté dancestyle, la guitariste à un charisme de dingue ! Et puis tu sens une maturité dans leur jeu de scène alors qu'ils restent jeunes.

Code Orange live

Je trouve le hardcore dix fois mieux sur scène que le métal. Turnstille aussi, qui est un groupe qui viens de la scène hardcore. Tu vas voir des lives en vidéos du This Is Hardcore Fest (festival hardcore qui a lieu fin juillet à Philadelphie aux Etats-Unis NDLR), c'est de la grosse tarte !

Je traînais pas mal à Nantes dans la scène hardcore, quand j'étais plus jeune et j'en garde un très bon souvenir avec des groupes comme Golden District, Tromatized Youth... Ce sont ces groupes-là qui m'ont ouvert au HxC.  Il y a vraiment une énergie communicative. Les mecs te jettent le micro dans le public et tu as tout le monde qui connais les paroles par coeur. Ca stagedive dans tous les sens, il y a une vraie énergie ! Le public ressens vraiment la musique à fond ! 

Final Hardcore Show à Nantes en 2010

Je reste, quand même, plus fan de métal que de hardcore mais il y a une énergie que tu n'auras pas dans le métal.

Es-tu déjà allé voir des concerts à l'étranger ?

Régulièrement oui mais de moins en moins. Je suis allé dans pas mal de pays comme l'Allemagne, les Pays-Bas, l'Angleterre, la République Tchèque, les pays scandinaves, la Slovénie, Miami avec la croisière  70 000 Tons Of Métal. J'ai fait la plupart des pays d'Europe. Au début de 2 Guys 1 TV, on couvrait 6/7 festivals par an. 

Est-ce que tu t'es déjà privé de revoir certains groupes en concerts par peur d'être déçu ?

Non. Si je ne vais pas voir un groupe c'est qu'il m'a déjà déçu et j'en garde un mauvais souvenir je ne vais pas y aller. C'est un peu bête parce qu'un groupe peut être en forme un jour et en mauvaise le lendemain. 

Il y a des concerts que je regrette d'avoir quitté avec le recul et j'aurais dû me forcer à rester. Le premier c'est Type O Negative au Hellfest 2007, je n'étais pas fan du groupe à cette époque-là et je le suis devenu après. Peter Steele, malheureusement à ce concert, c'était une épave. Je ne suis pas resté parce que ça ne donnait rien sur scène. Avec le recul, la setlist du concert n'était pas fofolle. Donc bon je regrette, mais pas trop quand même.

Le deuxième c'est Manowar au Hellfest en 2009. Ils avaient une intro symphonique sur scène qui durait 10 minutes suivi d'un speech de Di Maio lui aussi de 10 minutes. Du coup c'était trop long, je me suis barré et je suis allé au camping d'où j'ai entendu le concert. Dix ans après, Manowar annule son concert au dernier moment au Hellfest. Je ne les ai pas revus depuis et je suis assez fan de ce groupe. Du coup je suis plutôt dégouté de les avoir boycotté. 

Est-ce qu'il y a certains groupes qui ont arrêté ou splitté que tu es content d'avoir vu ?

Slayer, j'ai dû les voir une dizaine de fois dont certaines où c'était incroyable. Je me souviens d'une fois au Resurrection, j'étais rentré avec ma bouteille de Jager sur le site et je l'ai fini dans la fosse avec les fans de Slayer espagnols ! Tom Araya qui s'exprime en espagnol, c'était hyper classe et les mecs étaient hyper chaud. Cela ne faisait pas longtemps que Hanneman était mort et il y avait vraiment quelque chose d'énervé sur scène. Quand tu as un drame au sein d'un groupe, tu as souvent l'impression que le groupe revient plus fort. 

Est-ce que il y en a que tu aurais aimé voir ? 

Avec le temps, il y a tellement de vieux groupes qui se reforment et qui me déçoivent que j'en suis à un point de me poser la question : est-ce que c'était vraiment bien à l'époque ? 

Quand je regarde des vidéos sur YT, puisque c'est ma seule source "fiable" concernant le passé et que je vois des vieux lives de Sepultura dans les pays d'Amérique du Sud cela avait, quand même, l'air incroyable ! A la fois sur scène comme dans la fosse, les mecs étaient chauds et déterminés et tu avais une hargne palpable. 

Y a-t-il certains groupes que t'aurais aimé voir à certaines époques ?

Les débuts du thrash, c'est une époque que j'aurais bien aimé vivre. Les premiers concerts de Sepultura, Slayer. Le crossover et le hardcore de la fin des années 80 aussi avec Suicidal Tendencies et Bad Brains notamment. L'ambiance avait l'air vraiment cool avec un côté street qu'on ne retrouve plus vraiment maintenant notamment dans les concerts métal qui, je trouve, est un milieu qui s'est embourgeoisé. 

Celtic Frost jusqu'à l'album Into The Pandemonium, cela devait être quelque chose ! Il y a aussi certains groupes de prog des seventies comme Gentle Giant. Les mecs étaient de vrais troubadours du rock, multi-instrumentistes, et ils rayonnaient d'une énergie assez unique. Certains groupes comme Yes ou Wishbone Ash aussi à l'heure actuelle ils continuent, c'est très bien, mais plongé dans le contexte de l'époque, cela devait être quelque chose. 

Est-ce que tu as déjà était impressionné par le charisme de certains chanteurs et musiciens ? Au point d'être captivé, absorbé !

Devin Townshend sur scène, il dégage un charisme naturel sans que cela soit travaillé. Il a une voix incroyable et une caisse de résonance impressionnante, tu as l'impression que c'est un ange descendu du ciel qui est venu pour prêcher la bonne parole ! C'est un excellent guitariste, il peut schreder comme faire des choses simples et efficaces. A 20 ans il chante pour Steeve Vai et refuse l'offre de Judas Priest. En plus de cela c'est un excellent producteur et un artiste foisonnant. Ce qu'il a fait avec Strapping Young Lad, cela reste quand même le fleuron du métal extrême indus de la fin des années 90 et du début des années 2000. Il a tout pour lui. Et sur scène, il kiffe partager sa musique. Il a cette aura de "dieu de la musique". 

Devin Townshend

Alan de Primordial aussi. Tom Araya, il dégage un truc, c'est le père noel du thrash métal, il a une sérénité qui se dégage alors qu'il joue une musique hyper violente. 

Y a-t-il des artistes ou groupes qui sont décédés que tu es content d'avoir vu et que tu aurais aimé voir  ?

Bolt Thrower, je les ai vus qu'une seule fois (au Trabendo sur leur dernière tournée) et j'en aurais bien repris quelques louchées. C'est le groupe purement efficace sur scène, tout le monde est à fond, les morceaux sont assez simples mais vraiment efficace. 

Type O Negative encore une fois, j'aurais bien aimé voir un bon concert d'eux. Pantera aussi, voir Dimebag sur scène, cela aurait été un grand plaisir. 

Dissection en concert, cela avait l'air vraiment bien. Je n'ai pas pu les voir au Fury Fest en 2005 puisque j'étais trop petit.

J'ai aussi loupé The Devil's Blood au Hellfest en me disant que je les verrai sur la même tournée à Paris. Et puis pareil une autre fois, je ne suis pas allé en salle sachant qu'ils devaient passer en festival. Je me suis dit  "ils sont en train de monter, j'aurais l'occasion de les revoir ". Et le guitariste se suicide et le groupe splitte...

Y a-t-il des groupes que t'adore sur album et pas en live ?

Beaucoup de vieux groupes de heavy. Au Keep It True, tu as l'impression de voir les groupes sortir de la maison de retraite. Mais l'ambiance est tellement cool que cela reste un bon moment malgré tout. Par exemple, le groupe Medieval Steel, quand tu es dans la fosse avec un coup dans le nez c'est génial et quand tu regardes les vidéos sur YT, tu te rends comptes que ça chantait faux, le set n'était pas hyper carré, le son était pourri. Après tous les concerts avec un peu d'alcool ça passe (rires) ! 

A l'inverse, des groupes que t'adore sur scène et pas sur album ?

Le hardcore, je n'en écoute pas beaucoup à la maison. Knocked Loose, qui est un groupe affilié à la scène beatdown, sur scène, ils dégagent une putain d'attitude, un gros charisme mais sur album ça m'emmerde. 

Desolated aussi, dans la même veine, leurs sets de 45 minutes sont très bien et sur album je ne trouve pas cela transcendant. 

As-tu déjà suivi des groupes en tournées ? Si non pourquoi ?

En tant que fan je n'ai jamais suivi un groupe en tournée à part quand tu fais la tournée des festivals. Moonsorrow en 2011, j'ai dû les voir 4/5 fois et à chaque fois j'allais les voir. Autant sur album que sur scène, c'est toujours énorme. Et puis c'est un des rares groupes de black atmosphérique/pagan qui passe vraiment l'épreuve du live. 

J'ai déjà suivi des groupes en tournée, mais avec eux, dans le van. Avec As They Burn, qui ont splittés il y a quelques années. On les avait suivis avec la caméra pour quelques concerts.

Est-ce que tu as déjà vu des concerts dans des stades ?

Je n'ai jamais fait de concert dans un stade parce que je ne suis pas spécialement fan de Metallica et compagnie. Le hard rock de stade ne m'a jamais attiré. Le Unholy Alliance que j'ai fait étant plus jeune a dû inconsciemment m'influencer dans mon rapport aux concerts avec de grandes foules.

Y a-t-il des groupes qui ne se produisent pas sur scène que tu aimerais voir en concert ?

Darkthrone évidemment, mais si ils estiment que la musique ne s'y prête pas, ce n'est pas pour rien. Voir le groupe devant 20 000 personnes, je ne pense pas que cela vaut le coup. Dans une orga crust avec des punks oui, In The Shadow Of The Horn par exemple, c'est un morceau qui donne envie de stagediver ! 

Summoning bien sûr, mais après je ne pense que j'irais les voir. Récemment, tu as un groupe qui a repris les morceaux de Summoning, une sorte de tribute band et ça m'énerve de voir cela. Si un jour ce groupe doit jouer il faut qu'il y ait les conditions optimales pour que cela donne quelque chose : un théâtre avec un son parfait, une scénographie de fou, des instruments symphoniques. 

Si des groupes ne font pas de concerts c'est qu'il y a une raison et ce n'est pas pour rien. Il faut que toutes les conditions soient au rendez-vous. L'un des principaux problèmes des concerts de métal est que soit la salle n'est pas adaptée et soit les ingénieurs du son ne connaissent pas la musique qui doivent retransmettre. 

As-tu vu des concerts dans des lieux atypiques ?

Le Chaos Descend (festival allemand à petite échelle et généraliste qui a lieu Crispendorf fin juillet NDLR), qui est dans une vallée entourée d'arbres. Sur la site, il y a une piscine désaffectée, j'y ai vu Chaos Echoes. Il faisait tout noir et le seul éclairage, c'était des bougies au sol. C'était particulier et l'ambiance était parfaite. Par contre, il y avait un point noir, des Allemands bourrés ont hurlé pendant les parties très atmosphériques du concert et en plus ils jetaient leur mégots et gobelets en plastique par terre. Dommage à ce niveau-là. 

 

Quel est ton pire concert, que ce soit en terme d'audience ou de prestation, voire les deux ?

J'ai un souvenir d'un concert où l'ambiance m'avait particulièrement énervé, c'était à celui de Machine Head au Hellfest en 2007. L'album The Blackening venait de sortir et j'étais dans les premiers rangs pour le concert.

J'étais entouré de personnes qui étaient sapées comme des gothiques de 16 ans alors qu'ils étaient beaucoup plus âgés. Dès que le concert à commencé, alors que l'intro est une montée en puissance une sorte de climax, ils ont commencé à pogoter comme des tarés, à taper sur tout le monde. Ils étaient complètement débiles, ils ne connaissaient pas les morceaux. C'est un événement où cela m'a dégouté des gros concerts et des mouvements de foules.

C'est à ce moment-là que j'ai compris que le public métal, une bonne partie, était des demeurés. Tu as toujours des personnes qui sont là parce qu'elles ont vu de la lumière et cela peut te gâcher ton concert.

Je me souviens aussi d'un concert catastrophique de Nokturnal Mortum au Ragnarock. Ils avaient annoncé un show spécial et c'était tout pourri. C'est une musique assez particulière, plutôt riche et cela ne passait pas. Mais je pense qu'il y avait dû avoir un problème backstage avant le concert. Ils ont joué pas longtemps, le son était tout pourris et en plus il faisait une chaleur à crever.

As-tu vu des concerts dans d'autres styles de musique ?

Pas tellement non, je ne bouge pas trop pour cela. J'ai vu Brigitte Fontaine puisqu'une ex-petite copine  aimait bien, je lui avais payé des places pour son anniversaire. Je m'étais fait chier et cela manquait un peu d'énergie. 

Ton Top 10 de concert ?

Il n'y a pas d'ordre de préférence. Ce sont plus des groupes qui sont, pour ma part, des valeurs sûres. 

- Gojira : c'est un groupe que j'ai toujours trouvé incroyable sur scène. Je les ai vus une bonne douzaine de fois sur scène et ils ne m'ont jamais déçu. L'ensemble du groupe a un charisme immense, ils ressentent leur musique, dans toutes les salles où je les ai vus, il y avait un pur son. Même à Bercy pour le Unholy Alliance II, c'était Gojira qui ouvrait et ils avaient un super son alors que tous les groupes jouant après ils ont eu un son de merde. Maintenant ils ont un light show incroyable. Et puis tu vois que ça reste des mecs simples. 

- Code Orange : une hargne folle pour des petites jeunes. Ils ont toujours un super son même en festival. 

- Cult Of Fire au Brutal Assault en 2015 : incroyable en tous point. Le cadre, la scènographie et le son. Magique !

- High Spirits : je les ai vus qu'une seule fois, c'est un groupe de heavy rock américain. J'aime bien sur album, ils ont 3-4 tubes, mais après je trouve cela un peu chiant. Je suis quand même allé les voir et j'ai pris une grosse claque. C'est le groupe où tu connais les paroles par coeur alors que tu ne les as jamais vus en concert. J'ai rarement vu un groupe avec autant d'énergie sur scène.

- Emperor : je les ai vus 5/6 fois et je ne pourrais pas dire quand c'était la meilleure. J'ai un gros souvenir quand je les ai vus au Brutal Assault, mais je ne me souviens plus de l'année. Ils avaient joué la setlist qu'ils font depuis quelques années maintenant depuis l'anniversaire de l'album Anthems to the Welking at Dusk. Ils jouent l'album en entier et après ils jouent les deux tubes de leur premier album : I Am The Black Wizards et Inno a Satana. Chaque concert d'eux, je finis en larmes tellement l'exécution et la prestation sont parfaites. Ils te retranscrivent toutes les émotions qu'il y a sur album. C'est un groupe que j'écoute depuis je que suis adolescent et en live cela me transcende. 

- Altantean Kodex : c'est un groupe de heavy-doom assez récent.  C'est tellement épique et émouvant que je finis, là aussi, en larmes à la fin du concert. Les artistes que j'aime plus que tout sur scène, je me mets à pleurer à chaque fois. Il y a une vraie magie sur scène et le public est composé de die-hard fans. Tout le monde connait les paroles et cela crée une osmose qui me touche.

- Devin Townshend : c'est un mec qui vit à travers sa musique. Sur scène, il retranscrit vraiment bien les morceaux et il a un son parfait. En festival, j'ai eu la chance d'enchainer Devin Townshend et Emperor et c'était juste parfait. 

- Ashbury : je les ai vus quelques fois, 3 minimum, ils sont américains et assez rare en Europe. Je suis un énorme fan de leur premier album. Je les ai vus 2 fois au Muskelrock (petit festival suédois heavy et affiliés qui a lieu à Bladinge en Suède fin mai NDLR), qui est un super festival qui a lieu à côté d'un petit lac et d'une forêt. C'est un groupe qui représente vraiment ce qu'est ce festival, à la fois pour le côté hard-rock heavy et à la fois pour le côté hippie. Toute l'audience du festival est présente, tout le monde connait les paroles. Grand moment. 

 

- Primordial au Steelfest en 2014 : c'était assez impressionnant. 

- Chaos Echoes :  Ce groupe m'avait tellement absorbé que je n'ai pas retrouvé les mêmes sensations que j'avais sur album avec Portal, notamment quand je les ai vus en première partie de ces derniers. Ils ont une musique très transcendantale et introspective  avec de l'improvisation. Ils dégagent vraiment un truc. 

- Moonsorrow : c'est toujours une grosse claque sur scène et c'est l'un de mes groupes préférés de Pagan. Je me dis que si un jour Bathory aurait dû faire des concerts, cela donnerait ce que fait actuellement ce groupe. Ils ont à la fois le côté solennel, qu'on attend d'un groupe de black, et le côté épique, ils entraînent vraiment le public avec eux. J'ai dû les voir une bonne dizaine de fois et je ne suis jamais déçu. 

- Morpheus Descends au Netherland Deathfest : Morpheus Descends j'adore sur scène et sur album cela me fait un peu chier. Une pure attitude, tous les breaks défonçaient et le public était à fond.  

 

- Dying Fetus : c'est un de mes groupes de death préféré, ils ont un feeling très hardcore. Les mecs sont hyper statiques, ils ont les pieds plantés dans le sol, mais ils ont une attitude méchante. Et en live ça défonce !

- Despised Icon au Mondo Bizarro à Rennes en 2010 : c'est une toute petite salle rennaise de 200 personnes maximum. Le groupe était, à ce moment-là, en pleine ascension et ce n'était pas forcément une idée lumineuse de les faire jouer dans une si petite salle puisqu'elle était sur-blindée. Je n'ai jamais autant transpiré à un concert. Il y avait que des fans, le son était parfait et c'était un super concert !

 

Tu as d'autres anecdotes à partager ?​​​​​​

Je me souviens d'un moment backstage avec les mecs de Madball qui sont des mecs hyper cools après je ne suis pas du genre à aller parler aux artistes parce que j'estime qu'il y a déjà assez de gens autour d'eux. Un des guitariste voit qu'on possède des macbooks et il nous dit qu'il les adore puisqu'il y a l'application Photo Booth où tu peux modifier ton visage et faire des photos marrantes. Le mec a passé 10 minutes à nous squatter nos ordinateurs juste pour faire des photos débiles de lui (rires) ! Il était mort de rire ! 

Merci à Maxwell pour son temps et sa jovialité !

Entretien réalisé le 18 février 2020.

Chaine YT de Maxwell : https://www.youtube.com/channel/UCJIU9zukwkb_ydhhh88WmfA

Chaine Twitch : https://m.twitch.tv/mighty_maxwell_rpg/profile

Horns Up : http://www.hornsup.fr/

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article